Présentation

Je me présente, Caroline Larouche, conseillère d’orientation, psychothérapeute.

Membre de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec depuis 2013, je suis également en droit d’exercer la psychothérapie, permis qui m’a été délivré par l’Ordre des psychologues du Québec en 2017. À cet égard, je détiens un baccalauréat en psychologie de l’Université du Québec à Chicoutimi (2011) et une maîtrise en sciences de l’orientation de l’Université Laval (2013). Suite à l’avènement de la Loi 21, en vigueur depuis juin 2012, la pratique de la psychothérapie est maintenant une activité réservée, entre autres pour les conseillers d’orientation.

À cet égard, j’accompagne depuis quelques années déjà les proches de personnes vivant une dépendance et ce, quelle qu’elle soit (alcool, drogues, jeux etc.), les proches de personnes judiciarisées de même que les gens qui vivent de la dépendance affective (Centre le passage). Dans le cadre de ces activités, je suis supervisée par un membre de l’Ordre des psychologues du Québec et je suis en règle conformément à la loi précitée. En tant que conseillère d’orientation, je guide fréquemment des gens face à leur questionnement professionnel en lien avec leur emploi actuel. Je les aide à prendre la bonne décision quant au choix à effectuer et au besoin, aux moyens à prendre afin d’atteindre leurs objectifs. En outre, que ce soit en thérapie ou en orientation, même face à la déchirante décision quant au sort de son animal de compagnie, réfléchir en équipe permet d’ouvrir des portes dont on ne soupçonnait même pas l’existence. De plus, on ne se retrouve pas seul face à l’angoisse de l’inconnu, angoisse qui peut nous faire prendre la mauvaise direction.

Depuis maintenant plus d’une vingtaine d’années que je travaille auprès du public, soit directement ou indirectement. On me décrit comme une personne dynamique, accueillante et chaleureuse, soucieuse du bien-être d’autrui. Vu mon parcours personnel, je suis à même de constater les nombreuses difficultés qui peuvent se présenter sur notre chemin et que l’on doit parfois affronter sans les ressources nécessaires.

Ainsi, que votre demande soit au niveau de l’orientation personnelle ou professionnelle, d’un désir de débuter un processus thérapeutique afin de vivre plus librement, voire d’un besoin d’accompagnement avant ou après la perte de votre animal, je serai heureuse de pouvoir vous accompagner afin de prendre votre envol dans la vie.

Caroline Larouche, C.O., psychothérapeute